Combattre l’hypertension sans médicament

Environ 14 millions d’adultes en France souffrent de l’hypertension artérielle – près d’1 sur 3 ! La grande majorité des personnes présentant une hypertension artérielle ignorent qu’elles en sont atteintes car l’hypertension artérielle évolue sournoisement au fil des années. L’hypertension artérielle est la maladie cardiovasculaire la plus fréquente et en représente le facteur de risque le plus important. Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité en France.

Pendant une longue durée, le corps subit des changements imprévues et créer des dommages indirects comme des accidents vasculaires cérébraux, des maladies cardiaques, des maladies vasculaires et de l’insuffisance rénale. Tous ces éléments peuvent causer l’hypertension cardiaque. La moitié des accidents vasculaires cérébraux pourraient être évités en faisant de la prévention et bien contrôler la pression artérielle : 1 personne sur 5 souffrant de la maladie ignore qu’elle a sa tension artérielle très élevée !

Afin d’éviter une augmentation de la pression artérielle et créer de l’hypertension, il convient d’avoir une alimentation saine et équilibrée, pauvre en sel, abandonner le tabac et l’alcool, et pratiquer une activité physique régulièrement. Vous vous demandez si vous pouvez pratique l’électrostimulation à l’aide d’un coach sportif avec une pression artérielle élevée ? Nous allons vous éclairez pour savoir si vous pouvez vivre l’expérience électrostimulation avec de l’hypertension.

Le sport est important pour l’hypertension artérielle !

Selon les connaissances actuelles, une personne souffre d’hypertension artérielle lorsque sa pression artérielle augmente de manière chronique. Pour guérir de cette maladie, la personne doit atteindre l’objectif de 140/90 mmHg.

La maladie ne se traite pas qu’avec des médicaments, mais aussi avec le sport. Faire de l’activité physique suffisante peut non seulement empêcher une forte augmentation de la pression artérielle et aussi aider à la diminuer en cas de tension élevée.

Pour le système cardiovasculaire et la prévention de l’hypertension artérielle, il convient de pratiquer des exercices aérobies comme le jogging, la marche nordique, la randonnée, le ski de fond, le cyclisme et la natation. Même la pratique de la musculation légère à poids de corps apporte des effets positifs car le métabolisme sera plus sollicité et la masse musculaire sera augmentée. En augmentant votre masse musculaire, vous serez capable d’utiliser plus d’énergie et de vous dépenser d’avantage. De plus, vous réduirez la résistance à l’insuline ce qui signifie que la production d’insuline est suffisante et le taux de sucre dans le sang sera normal. Au final vous évitez de devenir diabétique et de développer des maladies cardiovasculaires.

Important : l’entrainement en force devra être accentué pour renforcer vos muscles et obtenir un organisme plus fort. Faire du bodybuilding ou soulever des poids lourds sont toujours un sujet tabou. En aucun cas, il faudra forcer et il est conseillé de commencer doucement puis augmenter progressivement. S’il y a une contrainte sportive intensive, la pression artérielle augmente fortement. S’il la pression artérielle est déjà au-dessus des valeurs normales, il est possible qu’il continue d’augmenter de façon incontrôlable pendant l’entrainement.

Il est conseillé de consulter votre médecin avant toute pratique sportive. Les personnes ayant une forte pression artérielle ne peuvent pratiquer de l’exercice trop intense. Très important de préciser cela avant le lancement de la séance d’électrostimulation.

Faire de l’électrostimulation avec une hypertension artérielle ?

Fondamentalement parlant peu d’études sur l’hypertension artérielle et l’électrostimulation ont été réalisées. Cependant, une pression artérielle élevée sans traitement est une contre-indication absolue ! Donc une personne qui ne fait pas d’activité pour travailler sa pression artérielle ne pourra pas faire de l’EMS. La fréquence cardiaque et la pression artérielle n’augmentera pas de manière significative si vous faites un entraînement de force classique. Afin d’éclaircir le point, une étude traitant l’hypertension artérielle avec de l’EMS a été réalisée par l’Université de Bayreuth. Sur l’ensemble de la séance, la fréquence cardiaque et les taux de lactates sont restés constants et aucun pic de pression artérielle n’a été observé.

La durée des impulsions, les temps de récupération et les exercices doivent être adaptés à chaque cas. Lors de la séance EMS, tous les groupes musculaires travaillent en même temps, s’ils sont trop sollicités ils peuvent causer une importante augmentation de la pression cardiaque : cela doit être évité ! Par conséquent, il est recommandé de travailler avec des impulsions plus courtes et des pauses un peu plus longues. Ainsi le métabolisme aura un travail axé sur l’endurance et une forte augmentation de la pression artérielle sera évitée.

Les études sur les patients cardiaques montrent des améliorations significatives en termes de réduction de la pression artérielle après 6 mois de pratique de l’EMS. De plus, d’autres facteurs ont été réduits comme la régulation des taux de sucre dans le sang, une augmentation de la consommation maximale d’oxygène, une augmentation de la masse musculaire et une diminution de la masse grasse.

 

Si le médecin vous donne le feu vert, vous pouvez vous rendre dans la salle de sport la plus proche de chez vous afin de vivre l’expérience électrostimulation à fond !

 

 

Suivez nous aussi sur les Réseaux Sociaux


  • 20fit-index_78
  • 20fit-index_78
  • 20fit-index_78
  • 20fit-index_84
  • 20fit-index_84
  • 20fit-index_84
  • 20fit-index_881

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *